VILLLEURBANNE
Mise à Jour du 07 septembre 2017 par Pierre CHICO-SARRO

Villeurbanne au début du XIXème siècle vue à travers le Cadastre Napoléonien

le plan Napoléonien de Villeurbanne est composé d'un plan d'assemblage et de dix feuilles couvrant 6 sections. la totalité des feuilles est maintenant géolocalisée sur le Fond géographique aimablement fournis par le Groupe GOOGLE©.

L'état des section est lui aussi est saisi dans la base de données. Le territoire de la commune est divisé en 2365 parcelles sur 73 lieudits  

Villeurbanne a fait partie du département de L'Isère jusqu'au milieu du XIXeme siècle. Elle a été annexée au département du Rhône en même temps que ses voisines Bron et Vaulx en Velin ainsi que Vénissieux. 

A la Fin du XIXème siècle elle a été amputé d'une partie de son territoire correspondant au territoire du parc de la Tête d'Or actuel (partie Jaune à l'ouest du plan)



Il est maintenant possible d'avoir un aperçu concret de l'ocupation du terrain au début du XIXème siècle. Sans compter sur d'autres éléments qui restent à extraire de ces données.

Petite précision sur l'Hydrographie, cette rubrique ne prend en compte que les éléments tels que, les mares, les trous d'eau, les marais et marécage marécages, roselières et flores liées aux zones humides.et non les lônes du Rhônes, les fossés, les razes et ruisseaux qui feront partis d'une couche spécifique avec le cours de la Bourbre et le cours de L'Ozon