Meyzieu
Des origines à aujourd'hui

1536

François 1er vient chasser 4 fois dans les forêts de Meyzieu :

- du 25 au 27 janvier 1536

- le 16 mars 1536

- du 7 au 11 juin 1536

- le 22 juin 1536

An 1000 : 

la paroisse de Meyzieu dépend de l'abbaye d'Ainaye

L'insécurité règne dans les campagnes. Les paysans sont régulièrement victimes de violences. Ils cherchent à se protéger. Pour cela, ils vont demander la protection d'un seigneur qui en échange va leur demander ce que l'on appelle les droits seigneuriaux. 

Très probalement, les premiers majolans quittent les hauteurs de Bardieu et de Bourban pour se réfugier auprès de la motte féodale qui s'est établie plus à l'ouest des terres précédentes. 

Autour de l'an mil, les premières habitations se développent autour des axes de communication. Le château, d'abord en bois, puis construit en pierres, domine ses habitations qui délimitent les possessions du seigneur.

L'église se construit à proximité du château. A l'origine,  elle peut être la chapelle du château. La place située devant l'église devient la place publique qui est le centre de vie du village.

Juillet 2017.                                              A suivre ....

An 1000 


la paroisse de Meyzieu dépend de l'abbaye d'Ainay


construction du premier château de Meyzieu


début du développement du village à proximité du château 






En vente en librairie

Carte des 26 mas du parcellaire de 1701

Carte réalisée à partir de Qgis et de Google Satellite par Guy Milou et Pierre Chico-Sarro.

Source : le Parcellaire de 1701, archives municipales de Meyzieu.

Le château de Meyzieu détruit par les flammes

Ce dimanche 7 août 2016, un incendie s'est déclaré à 4H45 dans les combles du château. Inoccupé depuis le départ de la maison de retraite, le château vivait dans l'attente d'une nouvelle affectation. Si le site du château participe de l'Histoire de Meyzieu, les bâtiments actuels n'avaient pas la beauté du château de Saint Priest. Il y a déjà plusieurs siècles que la motte féodale a disparu. Le château fort médiéval était déjà en ruine en 1701. De nouveaux bâtiments l'avaient remplacé au cours du XVIIIe siècle, puis au milieu du XIXe siècle.